Championnats de France Equifeel 2017

Championnats de France Equifeel 2017

Marie, Lou Anne, Christel, Naima, Emilie, Céline, Marion : c’était une nouvelle équipe, à part en Elite où, malheureusement Emilien’a pas pu participer car son cheval boitait (elle avait concouru en club il y a quelques années et se sentait prête pour l’épreuve Elite).

Cette équipe a réellement commencé à s’entraîner à partir du mois d’octobre, à raison de deux séances de deux heures par mois et l’une d’elles a même commencé en avril. A partir de début juillet, les cavalières sont venues plus souvent, le dimanche, le soir et travaillé surtout leur connexion et la manipulation de la corde de 7 mètres.

Pourquoi leur connexion ? Parce qu’il ne s’agissait pas de faire apprendre des « tours » à leurs chevaux, et que ceux-ci connussent par cœur des dispositifs mais bien de communiquer avec eux, d’instaurer une discussion et non de les robotiser ou de les lasser par des exercices répétitifs. Thierry a insisté là-dessus, ce qui compte c’est la connexion, la discussion avec son cheval, qui est la base de tout.

Pourquoi surtout la corde de 7 mètres avec le licol éthologique ? Parce qu’elle est difficile à utiliser de par sa longueur, et qu’il est nécessaire d’être à l’aise dans les exercices qui la nécessitent, comme lorsqu’il faut demander à son cheval de sauter plusieurs obstacles en ligne alors qu’on est éloigné de lui de plusieurs mètres, avec cette corde qui risque de s’emberlificoter autour des plots !

Une belle équipe, soudée et volontaire. Que d’émotions partagées, de rires, de larmes et d’encouragements réciproques !

Les résultats, pour une première participation, ont été à la hauteur des efforts et du sérieux fournis : médaille d’or en poney pour Lou Anne, médaille de bronze pour Marie en club et médaille de bronze pour Marion en club excellence.

 

Les autres, qui n’étaient pas sur le podium malgré l’incroyable connexion avec leur compagnon équin, ont fait un très beau travail. Parfois, pour les six concurrentes, le stress dû à une première fois aux championnats, a été cause de perte de points.

On ne pourra pas oublier Naima dans l’embûche du cercle, avec son cheval en liberté, qui oublie qu’elle peut sortir du petit cercle pour effectuer des changements de sens et se faciliter le travail, et qui nous fait vivre un beau moment, mais qui est éliminée pour ses quatre secondes de dépassement ! Ou Marion, dans son slalom avec barres impeccable en liberté et qui dépasse elle aussi le temps, d’une seconde !

Merci à toutes les concurrentes et à nos accompagnatrices, Fabienne, Céline, Adriana et Adyana, qui ont su entourer l’équipe et la soutenir !

Share on Facebook17Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Commenter

*Informations requises Merci de donner les informations requises

*

*